Ameublement et décoration d’une colocation de 5 chambres

ameublement salon

En partenariat avec ICM Lyon, cet appartement a été meublé pour le compte d’un investisseur. L’ameublement et la décoration devaient respecter un budget très serré, tout en proposant une atmosphère originale et qui plaira largement. Le choix des meubles adaptés à chaque pièce a permis une ergonomie pour le bien être des occupants.

Superficie : 110 m²

Montant du mobilier :  8500 k€

Prestations FIDERIAS : ameublement décoration

Pour cette première collaboration entre ICM et Fiderias, on a commencé par du gros dossier d’ameublement : pas moins de 5 chambres, une cuisine avec frigo, un salon, une entrée, une buanderie, et trois salles de bain. À meubler avec un budget tout petit et dans un délai tout mini. Une fois le cahier des charges posé, on va se retrousser les manches.

Il s’agit donc d’un projet pour un investisseur, qui a fait le choix d’être accompagné par Investissement Clés en Mains – Lyon, pour les démarches de recherche de bien, travaux de rénovation et ameublement. Qui dit investisseur dit rentabilité, et donc chaque choix doit avoir un sens economique…afin d’avoir un rendement locatif brut le plus élevé possible. Le projet initial devait fournir un rendement de 9 %, vous saurez à la fin de l’article le rendement finalement proposé.

plan d aménagement ameublement

On aurait adoré avoir une mission complète d’architecte d’intérieur, avec par exemple un plan d’état des lieux fiable, pour savoir où se situent les interrupteurs et les radiateurs, puis proposer des travaux pertinents. Heureusement, on a pu donner quelques conseils d’ergonomie afin que l’appartement soit non seulement présentable, mais aussi vivable.

Parmi les propositions retenues : mettre une porte entre la cuisine et le couloir qui dessert les chambres. Ça fait un peu d’isolation phonique, ce qui n’est pas rien dans une colocation avec autant de monde ! Autre idée : dans la cuisine, mettre un placard par personne. Chacun sa place, c’est pratique !

Des idées n’ont pas été retenues en revanche. Mettre la porte de la buanderie au milieu du grand mur. On aurait alors eu accès à deux zones avec de la profondeur.  On aurait pu organiser un espace plus fonctionnel pour plier son linge, par exemple.

Le salon home cinema « Holywood et les films culte »

Le premier défi de taille, c’était le salon. Et pour cause : comment rendre agréable une pièce de vie qui n’a pas de fenêtre ? La lumière est cruciale au bien-être des habitants ! La solution ? Transformer le défaut en qualité ! Quelle pièce, quelle activité, a besoin de pénombre ? Non, on ne va pas aménager une discothèque, on préfère le home cinéma !

La thématique de la décoration, avec des touches de Hollywood et de Californie, glorifie des films cultes, avec un budget minimaliste (et mes Vans en déco, mais c’est juste pour la photo !). Le choix des canapés est très important pour permettre d’avoir un salon multifonctions : apéro, jeux de société, télé… On a donc préféré un canapé face à la télévision, avec des éléments mobiles pour « fermer » le cercle, plutôt que 2 canapés face à face, certes convivial, mais pas pratique pour la télévision !

Avant

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Après

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Une cuisine bien équipée et avec des rangements et une belle table

Dans la cuisine, c’est un défi de satisfaire les besoins de 5 jeunes étudiants ou professionnels, quand on ne peut que les imaginer. Et en plus dans une cuisine avec de l’espace mais tout en longueur…

Le premier élément a été le choix de la table. Il doit permettre à au moins 5 habitants de s’asseoir, mais aussi de se déplacer autour de la table, et potentiellement plus de personnes si on invite. Placée près de la fenêtre, elle propose un endroit convivial pour profiter de la lumière naturelle et de la vue. Ça compense le salon aveugle.

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Des détails pratiques qui simplifient la vie en communauté : des étagères dans les angles, qui ne gênent pas les chaises ni la circulation, mais offrent des espaces déco. Un éclairage en spots sur câbles, le seul vraiment adapté à cette cuisine en longueur !

Dernière astuce alliant pratique et esthétique (pas toujours simple à combiner), le mur ardoise pour se laisser des petits mots entre locataires ! Le côté nostalgiques de la craie, le côté tendance du lettrage. La petite astuce pour que ce soit durable et économique ? On oublie la peinture ardoise, un coup d’éponge un peu prononcé et ça cloque. Le tableau noir à visser, aux bonnes dimensions ? Trop cher. C’est un film plastique à coller qui va le mieux.

Avant

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Après

photo-1522708323590-d24dbb6b0267
photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Une entrée pop et colorée

Un petit mot sur l’entrée.  C’est la pièce qui permet de mettre tout de suite dans l’ambiance, alors on y va ! Mais sur quelle ambiance ?

L’inspiration vient en observant…le quartier s’appelle Etats Unis, on est dans un immeuble d’une quinzaine d’étage…et c’est parti pour une déco New York vraiment originale ! Les planches de l’artiste Reemko, avec des couleurs pop seventies, se marient très bien avec l’époque du bâtiment, et sont loin du sempiternel taxi jaune.

La déco a été déclinée dans la cuisine et le couloir qui donne accès aux chambres.

Avant

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Après

photo-1522708323590-d24dbb6b0267
photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Pour louer une chambre en meublé, il faut respecter une liste légale d’équipement. C’est un bon début ; si on décore, c’est mieux ! Et, cerise sur le gâteau, on peut même faire quelque chose de fonctionnel !

Côté décoration, il faut arriver à trouver un équilibre, pas trop marqué pour que ça plaise largement, pas trop commun pour donner une personnalité ; et c’est important de laisser de la place pour que l’occupant s’approprie les lieux avec ses propres objets, mais on ne veut pas qu’il fasse des trous partout ! La solution ? Le pele mele, on n’a plus qu’à accrocher ses photos !

 

La Chambre bleue

Avant

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Après

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

La Chambre Rouge et Noire

Avant

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Après

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Orange et vert, c’est complémentaire

photo-1522708323590-d24dbb6b0267
photo-1522708323590-d24dbb6b0267

La chambre dorée

photo-1522708323590-d24dbb6b0267
photo-1522708323590-d24dbb6b0267

La chambre black is back

photo-1522708323590-d24dbb6b0267
photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Salles de bain

photo-1522708323590-d24dbb6b0267
photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Ah oui et j’oubliais pour (presque) finir. La rentabilité brute du bien lors de la mise en location était de 10 %, contre 6 % en moyenne sur cet arrondissement, et 9 % initialement annoncé.

Et pour vraiment finir, ce qui m’importe le plus en tant qu’architecte d’intérieur, c’est de savoir que les occupants se sentent bien chez eux. J’ai eu l’occasion de croiser la locataire de la chambre dorée, qui a adoré la déco. Mission réussie !

Réalisations