Création d’une visite virtuelle 3D dans une suite parentale, pour une maison atypique

photo-1522708323590-d24dbb6b0267

Lorsque l’agent immobilier m’a demandé si je pouvais faire du home stagging virtuel, je ne m’attendais pas à ce que l’aventure me mène si loin…Sa demande était simple et apportait une vraie plus value à son métier : il souhaitait que j’imagine une suite parentale dans un espace un peu trop grand, et que je livre des plans et visuels en 3D, image de synthèse.

 

Cette rénovation est présentée en video sur notre chaine youtube, saison 1.

 

Une maison incroyable, mais difficile à vendre

Pourtant, dès le début, le projet s’annonçait atypique : la maison d’architecte a une forme très originale : une imbrication de cylindres, dans un style très seventies. D’autres particularités : une surface vitrée énorme, une passerelle pour accéder au lieu, et un salon de hobbit avec une cheminée assortie, le tout peint à la mode Kandinsky…

Ca vous tente ? Vous pouvez regarder la video en drône ici :

Un intérieur atypique, mais pas toujours fonctionnel

Voilà pour l’enveloppe. A l’intérieur, l’ensemble est aussi original, et forcément tout en courbe. Ce n’est pas toujours facile à aménager, les meubles sont rarement avec la bonne courbure ! Une des salles de bain, à l’étage, est vraiment typique d’une époque, mais manque finalement de confort : jeter un coup d’œil à la douche et vous comprendrez vite qu’en terme d’intimité et de chaleur, on peut mieux faire.

Par ici la visite virtuelle !

Pour justement visiter l’intérieur, vous pouvez utiliser cet outil de visite virtuelle : vous pourrez admirer chaque pièce depuis différents points de vue, et faire pivoter votre vision à votre guise ! Ces outils de visite virtuelle sont proposés par des spécialise, et nécessitent de l’équipement matériel et logiciel haut de gamme, et assez abouti.

Jugez par vous-même : accès à la visite virtuelle de l’existant

Repenser un espace…trop grand

Le volume du rez de chaussée est immense : plus de 80m² d’un seul tenant, avec des plafonds à plus de 3 mètres, une surface de vitrage de plus de 70m², et une vue sur les Alpes (160km à vol d’oiseau). Le propriétaire avait décoré l’ensemble avec une collection d’œuvres d’art moderne, ce qui renforce le côté « wahou » de la pièce, mais n’aide pas les acquéreurs potentiels. L’espace est finalement trop grand, beaucoup de visiteurs n’arrivent pas à imaginer une suite parentale à cet étage. Et c’est pour cette mission que je suis appelé !

Un plan 2D pour commencer

Après avoir récupéré les dimensions approximatives sur des documents, j’imagine donc l’ensemble : une chambre, avec des fenêtres mais pas trop pour avoir un sentiment d’intimité ; un dressing couloir, sans lumière naturelle, qu’on loge justement du côté opposé à la vue ; puis une salle de bain, lumineuse, avec un WC séparé, proche de la porte qui donne sur le jardin. Le plan sommaire est validé, dans lequel on ne voit pas la troisième dimension : les hauteurs sous plafond sont importantes !

vue drône maison ronde architecte limonest youtube

Des images de synthèse photo réaliste

Pour éviter de se sentir perdu dans une pièce trop profonde, les plafonds sont abaissés, avec des découpes intégrant un éclairage, des pans inclinés pour récupérer un maximum de lumière. Les matériaux sont intégré au modèle en 3 dimensions, et on intègre des accessoires pour rendre l’ensemble réaliste et chaleureux. Et la magie de la technologie fait le reste : on peut générer des images de synthèse photo réaliste, avec des angles de vue impossible, des effets d’ombre, de lumière et de texture. En voici un exemple.

N’importe qui peut maintenant se projeter sans avoir d’imagination pour un sous ! Mission accomplie ? Oui, mais pourtant on continue !

Des images immersives de l’appartement

Pour celui qui a tout dessiné et imaginé chaque recoin de la salle de bain ou de la chambre, c’est un peu frustrant de livrer finalement 3 photos : beaucoup d’éléments ne seront pas visibles, et surtout, le visiteur virtuel n’arrivera pas toujours à comprendre l’ensemble de l’espace. La technique des images immersives permet alors de regarder dans toutes les directions, comme sur google map option street view ! Il ne reste alors qu’à multiplier le nombre d’images immersives, et on peut alors naviguer de l’une à l’autre, afin de visiter chaque pièce depuis plusieurs endroits. Au total, une dizaine de vues, pour un rendu très réaliste !

Pour consulter les images immersives, c’est ici !

Vous avez aimé la visite ? Alors plutôt qu’un pourboire (qui sera compliqué) je serai très heureux d’avoir votre avis ou un petit like sous la vidéo de présentation du projet !

Les images de synthèse, en résumé (synthétique 😉)

Cet outil est très très abouti, encore plus avec un casque de réalité virtuelle. Mais pour produire toutes ces images, c’est beaucoup, beaucoup de travail. Et plus on augmente le réalisme, plus on augmente la charge de travail (les lumières, les reflets, l’extérieur…) et donc la facture aussi augmente…avec un risque : la réalité peut parfois être décevante ! On peut dire qu’en résumé, un tel investissement vaut la peine surtout quand le bien est très original, pour des acheteurs qui vont faire un gros chèque. Mais il est aussi tout à fait possible d’avoir, pour des projets plus modestes, des rendus plus simples et donc moins onéreux !

Réalisations