Rénovation complète : à Lyon centre, un T3 transformé en T4 – architecture

Lorsque le client m’a contacté pour ce projet, il cherchait un architecte pour simplement rénover sa cuisine. Et à la fin de la visite, il voulait refaire tout l’appartement. Découvrez ce projet d’architecture, situé sur la presqu’île de Lyon, qui est aussi une des rénovations les moins chères que j’ai faites, avec un prix au m² d’environ 600€ TTC malgré une cuisine généreuse.

Superficie : 79 m²

Montant des travaux :  50 k€

Prestations FIDERIAS : conception, coordination de travaux

Prix travaux au m² : 637€/m²

Initialement, le propriétaire de ce logement souhaitait refaire sa cuisine, dans ce T3 destiné à la location. Honnête, je lui ai répondu que c’était dans les compétences d’un architecte d’intérieur, mais passer directement par un cuisiniste serait plus pertinent : les cuisinistes dessinent gratuitement, et sont…spécialisés dans le design de cuisine.

Oui mais il faut repeindre la pièce. Je pense qu’un cuisiniste pourra lui donner les coordonnées d’un peintre. Oui mais il y aurait la salle de bain à éventuellement rénover. Je décide donc de caler une visite, c’est proche de mon bureau.

Lorsque j’arrive sur place, je suis immédiatement interpellé par deux aspects :

  • La cuisine est à côté des chambres, et loin du séjour.
  • Une pièce borgne pouvant faire office de buanderie occupe 3m² environ, ça fait beaucoup de surface pour une pièce peu agréable.

Quelles contraintes ?

Aussitôt, j’étudie la structure de l’appartement, je fais un état des lieux et j’identifie les contraintes : murs porteurs, gaines techniques, poutres béton et évacuations, et j’annonce qu’on peut ouvrir cette buanderie sur le séjour, mettre la cuisine dans cette zone et du coup transformer l’ancienne cuisine en chambre. Je ne suis pas venu pour rien, le client est très intéressé. Comme on est dans une logique locative, je lui estime un loyer. Vous imaginez bien que le client est très intéressé, et on passe à la salle de bain.

Une salle de bain, pourquoi pas deux salles de douche ?

La salle de bain est assez typique des années 80-90 : radiateur « grille pain », carrelage total look avec une frise, meuble blan, lavabo colonne, et même un bidet. La baignoire possède une douchette et un rideau de douche, et l’éclairage est insuffisant, en applique.

Je recommence à bien étudier les techniques constructives, tourne et retourne dans l’appartement. Puis je lui annonce qu’avec 3 chambres, quitte à rénover la salle de bain, autant faire…2 salles de douche !

Je lui explique en gros comment faire, mais il a du mal imaginer comment c’est possible. C’est normal, architecte d’intérieur c’est un métier, et s’imaginer les volumes, c’est une faculté qui se travaille. Rapidement, il me confie la mission de conception pour le projet, en intégrant les travaux d’électricité et peinture.

Bien comprendre les contraintes techniques et humaines

Lors des phases d’avant projet sommaire, je travaille donc sur une proposition sanitaire avec un WC séparé, et deux salles de douche avec un lavabo. J’arrive à placer à chaque fois le radiateur sèche-serviette proche à la fois de la douche et du lavabo (vu la taille de la pièce, rien n’est loin) mais peu de rangements. Le tableau électrique, le compteur électrique, compteur d’eau, vanne générale d’eau, chauffe eau, gaine technique, trappe d’accès à la gaine, mur porteur, éléments de ventilation collective, il y a beaucoup de contraintes techniques à prendre en compte !

Lors de la présentation du projet au client, en visio, j’ai compris que je n’avais peut être pas assez creusé le projet en amont. La mise en location est temporaire, car c’est en fait un couple qui est propriétaire et qui compte se réinstaller dans les lieux plus tard ! Et l’humain étant toujours unique, la cliente veut absolument 2 WC.

plan d aménagement ameublement

Etre à l’écoute du client

J’annule donc le projet de deux salles de bain, le client préfère avoir une seule salle de bain avec WC intégré, et 1 toilette séparé, que deux salles de bain plus un WC. Mon rôle est de conseiller, j’explique que c’est un choix qui ne plaira pas à la majorité, l’idée d’avoir un WC dans la pièce pour se laver rebute la majorité des gens. Quant un occupant utilisera la baignoire, il occupera aussi le WC. J’en suis quitte pour redessiner la zone, et au moins j’ai écouté et respecté le client dans ses choix ! L’écoute est la première des compétences pour le métier d’architecte d’après l’ADEME.

Une entrée colorée

Avant

Après

Encore une fois, cette entrée est un exemple de la construction par promoteur : peu de reflexion, aucun charme.

Pour commencer, un faux plafond intègre des spots et le réseau électrique.

Le placard coulissant à gauche a été conservé, recoupé en hauteur à cause du faux plafond. La porte vitrée, qu’on devine sur la photo « avant » est déplacée au fond de l’entrée. C’est utile de fermer une entrée pour la sensation d’intimité  : on ne peut plus entendre ce qui se dit dans le salon depuis le palier !

Puis, place à la couleur ! Bien éclairé, l’entrée est chaleureuse, avec un plafond qui ose ne pas être blanc !

Chambres avec vue

Pas de révolution dans cette chambre, ni dans celle d’à côté. Le parquet certes démodé est poncé vitrifié, le radiateur remplacé par un modèle plus efficace en fonte d’aluminium, et mise en peinture.

Avant

Après

Avant

Après

Un salon plus grand, ouvert sur la cuisine

Souvenez vous : c’était la première demande du client, une nouvelle cuisine ! Et bien mon rôle aura été de la dessiner dans les grandes lignes, c’est bien un cuisiniste qui a dessiné ce projet ! J’ai néanmoins aidé le client dans le choix du fabriquant : ce n’est pas simple de choisir, et encore moins de comparer ! Garanties, quantité de teintes proposées, délai, possibilité de sur mesure, le client apprécie ma connaissance du marché, désorganisé par les pénuries conjoncturelles.

Dans la phase exécution, il faut aussi être doué pour lire les plans du cuisiniste (voir plan ci contre)…J’arrive à donner la bonne cotte au carreleur, pour que le meuble frigo, la limite du parquet/carrelage, et le faux plafond, soient bien alignés.

 

plan cuisiniste cotes

Le plan du cuisiniste n’est pas très lisible

Avant

Après

La cuisine devient une chambre

Difficile de reconnaitre un élément, tout a été changé :

  • la porte ne se situe plus à l’opposé de la fenêtre, pour permettre de mettre le lit au fond de la pièce ;
  • le volume du placard dans le couloir est maintenant dans la chambre. L’artisan a récupéré l’ancienne porte de placard, par soucis économique et écologique.

Peinture, électricité, parquet flottant, les poignées et butées de porte : ça y est c’est prêt pour les occupants ! 

Avant

Après

Réalisations